dimanche 18 février 2018

Des bécasses, des perce-neige et du café en poudre...(Galanthus "George C.")

Galanthus plicatus...de semis
Voulez-vous que je vous raconte une jolie histoire de perce-neige?
Sans parler de botanique. Du tout, promis!
Juste une jolie histoire d'amitié entre jardiniers....
Myddleton House
Cette histoire a commencé il y a 6 ou 7 ans, je dirais.
C'est-à-dire, l'année où nos avons formé, deux amies et moi, le Club-des-3-Bécasses-de-Janvier.
Cette noble assemblée, qui se dissout comme neige au soleil chaque printemps, se reforme illico chaque début janvier, dès que paraissent... les catalogues de perce-neige!
Ça jacasse ferme, chez les bécasses croulantes. Non,non, pas question d'âge canonique, rassurez-vous (d'ailleurs, je n'ai as mis d'accent circonflexe sur le "ou"..ah!).
Les bécasses, ça ne cause pas, ça "croule"! Eh oui! ;o)) Beaucoup. D'où l'appellation du club, évidemment.
quelques stands
Une fois notre "short-list" d'envies enfin établie (ça prend facilement 2 ou 3 semaines), ne reste plus qu'à commander nos futurs nouveaux trésors...
Et depuis 4 ans maintenant, nous les commandons presque exclusivement en Grande Bretagne, chez un couple de passionnés-pépiniéristes-sans-l'être, Anita et AndrewThorpe.
Et à force d'échanges par dessus la Manche, de papotages par téléphone pour glaner des renseignements, de gentillesse et d'humour britannique en retour, un lien s'est tissé...
Ultimate Snowdrop Sale, Myddleton House Gardens
Or, cette année, nous avions décidé, l'une de mes co-bécasses et moi, d'aller passer une journée juste au nord de Londres, pour assister à une de ces foires aux plantes typiquement british, entièrement consacrées aux perce-neige. Il y en a des dizaines à travers tout le pays, parait-il.
Mais celle-là avait le mérite d'être accessible à une razzia-éclair: départ le matin, retour le soir.
Et en plus... Anita et Andrew seraient présents!
J'avoue que j'étais ravie à l'idée de les rencontrer enfin "in the green"... ou plutôt "in the flesh"! ;o))
J'en ai profité pour proposer à Andrew de faire un "échange".
Préparation au transport, sur les pelouses de Myddleton
Je me doutais qu'il serait probablement intéressé par un des perce-neige de mon jardin, encore peu répandu!
Et bien sûr, l'ami Andrew mordit à l'hameçon..à pleine dents!!!
Je vous passe les échanges de mails pour savoir ce qu'il m'offrirait en échange! Je lui ai laissé le choix...
transport aérien....
"Mais je veux pas que tu croies que j'abuse!"
"Mais non, je n'en ferai rien"!
"Ça me fait plaisir!"
"C'est beaucoup trop!"
"Si, si si, j'insiste!"
 etc, etc... ;o))
Un Gentil, je vous dis!
Finalement, je jetai l'éponge, et le laissai se débrouiller et amener ce qu'il voudrait!
Restait un dernier détail...
"Andrew... comment te reconnaîtrai-je, une fois sur place?"
'George C.', bien ouvert!
La réponse fusa par retour de mail:
" Facile: on est deux derrière le stand... Celui qui ressemble à George Clooney, c'est moi. L'autre, c'est Anita"! ;o))
Le grand jour arriva enfin... et dès l'ouverture de la vente, je filai vers le stand d'Andrew, mon joli perce-neige (en fleurs) dans la main, avec un grand sourire...
"Hello George!"
'Diggory'
Il a immédiatement compris à qui il avait affaire, bien sûr! Et l'éclat de rire fut largement partagé! Nous voilà tous les quatre hilares sur le stand!
Il faut quand même que je vous retire vos illusions, les filles: en fait de George Clooney, j'ai trouvé qu'Andrew ressemblait plutôt à l'ours Paddington ... version Grand-papa Ours! ;o))
Mais ne le lui dites pas, surtout! Ça lui fendrait le cœur!
Et quand, plus tard, à la fin de la vente, nous sommes allées le retrouver, il a sorti du coffre de sa voiture un gros sac... plein de perce-neige!!!
Il m'a scandaleusement gâtée, je dois le dire.
Et surtout, sortant du sac, que vois-je... 6 ou 7 clochettes énormes, parfaites, gaufrées, en forme de poire "Doyenné du Comice", voyez?.... Le nom qui me vient à l'esprit immédiatement, c'est "Diggory"!
'George C.' dans le métro... kilucru?
Mais un "Diggory" survitaminé! Une fois et demi plus haut, une fois et demi plus gros. Et pas le même dessin sur les internes: celui-la porte deux taches vertes, quand 'Diggory' n'en a qu'une.
Effectivement, me dit Andrew, c'est un semis de 'Diggory'.
Mais, selon lui, pas assez différent de son papa pour mériter d'être nommé et commercialisé. (j'en connais qui ne se seraient pas gênés, pourtant..).
"Je te le donne!" me dit-il!!!
Inutile de vous dire si j'étais ravie! J'adore 'Diggory', l'un de mes préférés de chez préférés!
"Je sais! Je vais l'appeler Andrew Thorpe!" lui dis-je...
"Ah non, désolé: il y en a déjà un qui s'appelle comme ça!"
Et là, c'est sorti tout seul...
"Oh, encore mieux! Je sais! Je vais l'appeler 'George C.!"
On en a pris mal au ventre, de rigolade, tous les quatre!
Et le nom lui est resté.
Bien sûr, ce n'est qu'entre nous! Vous vous en doutez, Galanthus plicatus 'George C.' (prononcer "djôôôrdj ciiii!") n'apparaîtra jamais sur ebay ou dans les listes de perce-neige officielles!
Mais Andrew et Anita sont déjà venus aux nouvelles de la santé de "notre" 'George C.'. Je les ai rassurés, bien sûr, ce cher George a parfaitement supporté le voyage.


Quoique.
Faut que je vous avoue mon crime...
Je lui ai coupé a tête dès son arrivée, à George.
mais c'est pour son bien!
What else? ;o))
'George C'. à gauche, 'Diggory' à droite

21 commentaires:

  1. Splendid Zeph and what a fun story !You have benn very Lucky to meet them.Heu pourquoi du café en poudre, ai-je zappé quelque chose ? Beau dimanche avec tes galanthus.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ;o)))... Tu ne connais pas cette pub? Regarde...
      https://www.dailymotion.com/video/x5npnbe
      Bises caféinées...

      Supprimer
  2. Je sens que Geôôôrge C va faire un .....tabac ! Euh non , le tabac c'est fini , c'est vrai !!
    Alors , Geôôôrge C. va faire un sacré caoua !!!!
    Magnifique sortie , magnifique reportage , magnifique récolte !!
    Bravo les Bécasses- qui- croulent et bisous ;O)))

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah la Wapp,oui, ce fut mémorable! Il est trop beau, le Geôôôrge! ;o) (le mien, celui qu'a des pétales, je veux dire!) ;o))
      Bisous de la croulante! ;o) (la prochaine fois que quelqu'un me traite de "croulante", je pourrai lui faire un beau sourire et lui dire merci!!! )

      Supprimer
  3. Drôle mais drôle le nom de votre association improbable! J'en ai éclaté de rire moi-même. Drôle et euphorisant l'article. J'avais entendu parler des galantophiles (c'est comme cela qu'on vous appelle?) mais pour la première fois, grâce aux photos, au texte et ses anecdotes, j'ai pu aborder le sujet. Merci Zeph. Vraiment un très bon moment.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah... je suis contente que tu aies défoulé tes zygomatiques, Dominique! C'était un peu le but du jeu... ;o)
      Oui, on les appelle les "galanthophiles". Mais dans ce monde-là, tu sais, je ne suis qu'une toute petite joueuse!!! Il y en a qui sont tellement mordus qu'ils dépensent des FORTUNES pour la moindre nouveauté! Ca fait terriblement penser à la Tulipomania des hollandais au 17eme siècle!
      Mais à dose raisonnable,c'est un tel plaisir de faire joujou avec les perce-neige, de les admirer, de les chercher, de les mitrailler, de les échanger...tout l'hiver! Surtout ne commence pas! C'est effectivement addictif! ;o)
      Amicalement

      Supprimer
  4. Petit 1: je ne savais pas que les bécasses croulaient!!!! c'est sure ça?
    Petit 2: tu nous fais crouler de rire! je ne comprends rien à cette galantophilie!!! mais trop drôle!
    Petit 3: quelle chance vous avez eu de rencontrer ce Mr George !
    et last but not least...j'espère que tu as eu droit à un bon nespresso!

    quel perce neige facile, sortant un peu de l'ordinaire tu me recommanderais???
    les miens , très ordinaires ! ont résisté à 20 cm de neige tout de même, dans les Yvelines, nous avons été gâtés!
    bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, oui, c'est sûr, les bécasses sont croulantes! ;o))
      Si tu veux écouter ce que ça donne...
      https://www.youtube.com/watch?v=gDDt8Lztzrs
      Quant au nespresso... euh... trouver du caoua digne de ce nom au pays des buveurs de thé...c'est pas gagné!!! ;o))
      En ce qui concerne ta dernière question... pas facile! Ça dépend des goûts... et des budgets!
      Et puis... il faut les trouver! (tu peux essayer FcommeFleurs en France, ou Coolplants en Belgique, par exemple).
      Quelques pistes:
      - si tu aimes les rigolos, reconnaissables au 1er coup d'oeil, et peu onéreux, essaie 'Blewbury Tart', le "'tout-fou"
      - si tu veux impressionner la galerie (mais c'est plus cher!) la mode est à ceux qui ont de beaux dessins verts sur les pétales externes (Trumps, Trymposter, South Hayes, et plein d'autres)
      - sur le plan de la terre, si la tienne est argileuse, privilégie les nivalis et les plicatus ou les hybrides de plicatus, plutôt que les elwesii..
      - à pas cher, il y a aussi le nivalis-à-oreilles-d'âne-et-pointes-vertes, G. scharlockii, qui est un vrai costaud qui se multiplie autant que le nivalis!
      Bonne chasse, Dany! ;o) Bises

      Supprimer
    2. ah merci beaucoup! je note , je note!
      Car oui terre argileuse! et je m'en vais aller à la chasse des qq solides qui plairont à ma terre et à mon porte monnaie!
      bises gelées et qu'on ne me dise pas qu'on n'a pas eu d'hiver!!!

      Supprimer
  5. Excellent article! J'ai une seule sorte de galanthus au jardin et je suis toujours étonnée quand je vois l'énorme quantité en existence. George C. va sûrement avoir une belle vie dans ton jardin. Pense à mettre du marc de café autour du pied de temps en temps. Ca fait du bien!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci du conseil, Judith! Il m'étonne, d'ailleurs! Comment font les grands-bretons, buveurs de thé impénitents, pour nourrir leurs "snowdrops", alors????? ;o))

      Supprimer
  6. Diggory est déjà superbe avec sa belle robe façon tissu gaufré alors en taille supérieure c'est le pied.
    Par contre, dit moi, il n'y a pas que le perce neige qui est de grande taille, celle du pépinièriste est inversement proportionnelle aux galanthus. Pour les uns faut se mettre à genou pauvres "bécasses" mais pour d'autres il faut lever les yeux bien haut! Dixit la 3éme photo.lol!!
    Bises à une galanthophile passionnée. Christine des Glaces

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, il y avait quelques spécimens humains à "tête haute",ce jour-là (le pépiniériste en question n'avait pas le record!!!).;o) mais je les ai à peine entrevus du coin de l’œil, tu sais... comme dans toute foire aux plantes, j'avais la tête plutôt dirigée vers le bas, je dois le dire! :o))
      Bises... je dirais plutôt d'une jardinière des 4 saisons! ;o)

      Supprimer
  7. Mais comment ça tu lui as coupé la tête à l'arrivée? Tu crains un retour Royaliste dans ton jardin ? Pourtant il ne mérite pas la guillotine ce bon Georges C § Tu m'as bien fait rire également et j'ai savouré ton article .On s'y serait cru à tes côtés en petite voyeuse ! Bises et longue vie à ton grand nouveau ,

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben oui... je suis une galanthicide qui s'ignore, que veux-tu! ;o)) Je préfère qu'il pousse plutôt qu'il pense, le bellâtre! Et surtout, faut pas qu'il se fatigue... ça pourrait lui gâcher le portrait, et ce serait dommage, non? ;o))

      Supprimer
  8. Le voyage éclair galanthophile a donc été un plein succès !

    Félicitations !

    Amitiés

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Absolument, Captain! A refaire,même!!! ;o)

      Supprimer
  9. Merci pour ce bon moment Mdame Zeph.
    Tu nous as prit par la main à la rencontre de ce beau Djôrdj exactement opposé à un autre modèle du même nom que j'ai vu il y a peu. Tout noir avec juste un peu de blanc sur la tête, appelé Djôrdj pour cause de bôgossitude

    Bises froides

    Hélène

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un modèle à-4-pattes-et-qui-hennit, un modèle à-4-pattes-et-qui-aboie, ou un modèle à-quatre-pattes-et-qui-miaule? ;o))
      Dieu merci, le cri du perce-neige est assez discret! Sinon, je ne te dis pas la cacophonie, au jardin!
      Bises pas ben chôdes non plus! ;o))

      Supprimer
  10. Avec une telle histoire rocambolesque, George C. sera THE chouchou du jardin. Il ne me déplairait d'ailleurs pas d'essayer de l'unir à demoiselle 'Berthille'. Tu crois que ça pourrait se faire ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors là... Sais pas!
      Des hybrides plicatus/nivalis, ça existe (Sam Arnott, Magnet, les doubles Greatorex genre Hippolyta, par exemple) mais comment on s'y prend, je l'ignore!
      Tu veux essayer de jouer les tripoteuses de pistil, ma belette??? Rôôôôô.... ;o))
      Why not???

      Supprimer