mardi 23 janvier 2018

With a little help from her friend...(Galanthus 'Wasp')

Onze mois et une semaine.
C'est le temps qu'il faut à une jolie petite guêpe pour naître et déployer ses ailes...blanches.
Comme temps de gestation, c'est moins qu'un éléphant, vous me direz, mais vu sa taille, on aurait pu espérer mieux.
Et en plus, pas de bol, parfois l'accouchement s'avère difficile.
Ahhh....le cri du perce-neige (femelle), le soir au fond des bois jardins....
C'est donc l'histoire d'une petite guêpe, toute fine, toute menue, mais pas assez encore pour que le long et douloureux voyage de la naissance se passe sans problème.
Il lui a fallu déjà deux bonnes semaines pour faire émerger puis grandir son joli coco de soie vert amande...
Toujours plus haut, bien droit, dans le prolongement de sa tige.
Sa petite sœur, là, juste à côté, n'a pas tardé à effectuer une somptueuse culbute: la chrysalide blanche s'est soudain dégagée du cocon vert , et dans un magnifique demi-salto avant, digne d'un plongeur de haut vol, elle a piqué de la tête vers le bas, prête à s'ouvrir, ses 3 longues ailes sagement repliées le long du corps.
Le temps de les réchauffer au pâle soleil hivernal avant de les déployer.
le vendredi....
Puis,vendredi dernier, ce fut son tour.
Mais  aïe... on dirait qu'il y a eu comme un petit  problème! Elle eut beau tirer, pousser, s'enfler, rien à faire... Impossible de se retourner!
Deux de ses ailes restaient coincées, là-haut, collées au chapeau vert qui devait leur faire une gracieuse ombrelle!
Ah ouiche! Finie la gracieuseté!
On ne peut pas dire que la position soit académique, et encore moins esthétique!
Pire: à force de tirer, voilà l'aile libre qui commence à s'ouvrir sans attendre!
Ne tire pas!!!!! Il n'y a pas la place!!! Ce n'est pas encore l'heure!!!
Pas moyen de lui faire entendre raison.
Me voilà bien, tiens.
Je ne connais pas de véto pour perce-neige, moi!

Je me sentais aussi empotée que certains papas au moment de la naissance de leurs rejetons... (certaines jardinières sauront certainement ce que je veux dire... ;o))...)
Laisser faire la nature? Intervenir au risque de tout casser?
Je décidai d'attendre encore...
Le lendemain, samedi, j'allai régulièrement vérifier l'évolution de la situation....
Oh que ce fut difficile...
La journée du samedi...
Je la sentais presque tirer de toutes ses petites forces...à hue et à dia...
Enfin, en début d'après-midi, les extrémités des deux ailes se dégagèrent.
Le dimanche matin, avant l'intervention
Mais du coup, la troisième restait coincée entre ses deux sœurs encore raides!
Ce n'était pas encore ça, loin s'en fallait!
Et la culbute n'était encore qu'amorcée!
J'allai me coucher, inquiète, me demandant s'il ne faudrait pas en arriver à amputer, le lendemain!
La situation était grave,avouez-le!
Arrive le dimanche matin. Dès que la lumière le permet, je me précipite, parapluie en mains, sous une pluie battante.
Le dimanche, après intervention
Ouf. La culbute est achevée...
Enfin!!!
Il est né le galanth enfant! ;o)
Sauf qu'il n'est pas en grande forme, le petit baigneur...(vu le temps!). Il a encore une aile repliée... un pauvre avorton qui risque de rester paralysé, une aile en écharpe, pendant sa courte vie!
Zeph,  il faut agir. Que tu le veuilles ou pas, te voilà promue pédiâtre pour guêpe!
Alors, aussi délicatement que possible, avec mes grosses pattes pleines de doigts, j'ai essayé de déplier, entre le pouce et l'index, la pauvre aile froissée...Sans la déchirer,sans la blesser...
J'en tremblais, et ce n'était pas à cause du froid, je vous assure!
En plus la table d'opération était bien basse... de plus en plus basse chaque année, j'ai l'impression! Et ça n'arrange pas! ;o))
Le résultat n'est certes pas parfait.. Il va falloir attendre un peu et  lui laisser le temps de la convalescence.
Mais avec un peu de soleil  et une petite aide de sa jardinière attitrée, j'espère que ma petite guêpe pourra enfin déployer complètement ses trois ailes, et vrombir de plaisir comme ses sœurs!
J'ai décidé de la baptiser Harry, tiens.
Ne cherchez pas: aucun rapport avec mon histoire. Mais c'est princier, c'est tendance, c'est fun...
La "Guêpe Harry", ça sonne bien, non? ;o))
Galanthus 'Wasp': une petite guêpe en plein vol...

15 commentaires:

  1. Oh , la "GaiParis !!C'est bien du Zeph , ça !! L'accouchement sous Beatles m'a l'air d'avoir été réussi et la guêpe a pris son envol ! Elle est très chouette , ta crevette !Et franchement , l'image d'une "Zeph- Accoucheuse" vautrée sous la pluie vaut son pesant de cacahuètes ;-) Bravo ma Zeph , quel abnégation galanthique , des bisous ++ pour ça .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'étais sûre de ton indulgence pour mes piètres jeux de mots laids, ma Wapp! ;o))
      En fait, je n'ai pas osé TOUT raconter. Car si a 3ème aile est restée coincée, c'est qu'elle a une forme particulière...
      Les ailes "normales" ont une forme arrondie, en bas, n'est-ce-pas?
      Alors que celle-là, comment dire... a la forme de 3 festons consécutifs, celui du milieu étant plus long et plus pointu que les deux autres.
      On dirait... (oserai-je?)... un magistral doigt d'honneur fait par une main à 3 doigts! On le devine dans la photo "après intervention"...tu le vois?
      Qu'en penses-tu? M'était-il destiné???? Pourquoi moi????
      Et depuis, je fais des rêves bizarres... une petite guêpe avec 3 doigts d'honneur en guise d'ailes, l'année prochaine... baptisée Galanthus 'Middle Fingers'... des grands-bretons qui en veulent tous un exemplaire... prêts à payer très cher pour qu'on leur envoie un triple doigt d'honneur...ce monde est fou!!!! ;o)))
      Gros bisous très très polis, ma wapp d'amour!

      Supprimer
  2. Il n'y a que toi pour faire des trucs comme ça!
    enfin , à femme Galanthe, rien d'impossible!
    Je confirme, la terre est un peu + basse chaque année!
    grosses bises et pas trop mouillées chez toi , j'espère....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Çà reste supportable, comme "mouillitude", Dany! ;o)
      Et puis, depuis quelques jours nous avons quelques belles éclaircies, ça fait du bien! Si seulement quelqu'un pouvait éteindre le ventilateur, par contre! ;o))
      Et chez toi, ça "baigne"????
      Grosses bises à toi aussi!

      Supprimer
  3. Une si jolie histoire, jamais en peine d'imagination notre Zeph. Bravo.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Maryline! Mais si tu lis ma réponse à Wappa, tu verras qu'elle n'est pas si jolie-jolie que ça! ;o))

      Supprimer
  4. Et bien voilà un nouveau métier sage-femme pour galanthus. Ta petite guêpe Harry est très jolie et en super forme la dernière photo fait vraiment illusion. Bizzz Christine des Glaces

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Normalement, je ne devrais pas crouler sous la clientèle!;o))
      Grosses bzzzzz, comme dirait Harry! ;o))

      Supprimer
  5. Toujours aussi beau chez toi Zeph. Mes meilleurs voeux pour cette nouvelle année.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh que c'est gentil de faire une petite apparition, le Sauvagin!!!
      Bonne et heureuse année à toi aussi, de tout cœur! ;o)

      Supprimer
  6. Ah oui , en effet Zeph , maintenant que tu as mis le doigt dessus , je vois , je vois !!Tu vas faire un tabac avec cette exclusivité!Et si je connaissais bien le jeu de jambes ,je découvre le jeu de mollets ! J'aime tant apprendre sur ce blog .....!

    RépondreSupprimer
  7. Haletante cette histoire d'accouchement !!!
    Je viens de découvrir que tu as repris l'écriture de tes belles histoires.
    Alors, même,si nous sommes déjà en février et que les voeux ne se font plus, je te souhaite une belle année jardinière et pour nous beaucoup de beaux textes inventifs et humoristiques de ta part !
    Et ce jour, une chandeleur digne de son nom !
    Bises de Picardie
    MC

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci MC! Meilleurs vœux pour toi aussi! La sant surtout!
      Bises un peu tardives...

      Supprimer
  8. Chez moi aussi, une des fleurettes de 'Wasp' est difforme. A croire que, comme les blanc-bleu-belges, il a des rejetons trop gros pour accoucher proprement... ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme tu dis, Laurent! ;o)) J'attendrai l'année prochaine pour voir si le phénomène se reproduit, ou s'il était (peut-être!) dû à une année qui n'a pas plu (dans les 2 sens du terme!)...
      Bises

      Supprimer